La sculpture-structure

Un nouveau concept créé par l’arÊTE.

L’Arête est une association de création et de diffusion culturelle, utilisant des processus  artistiques innovants. Sa vocation est d’ouvrir des espaces poétiques, de sensibiliser à l’art, de rendre possible des émotions et des expériences esthétiques et de médiatiser la création. 

Elle œuvre aussi à la transition énergétique et écologique en participant à la réduction des déchets,mettant la création au services de solutions innovantes.

3Dtoupie2

Pour toutes ses actions, elle mobilise des pratiques sociales créatives comme la collaboration, la pédagogie par le jeu, le détournement, le réemploi, la réutilisation, la réparation, la promenade, l’enquête sur le territoire, l’implication dans l’espace public, la valorisation des savoirs et des savoir-faire, l’ouverture aux initiatives de chacun, la mise en relation. 

En fonction des contextes, l’association accompagne un collectif constitué d’artistes, d’enseignants, d’animateurs, de sociologues, de botanistes, d’ingénieurs… et s’associe à un public plus large qui s’investit dans la conception et / ou la fabrication d’un objet poétique. Elle peut, selon les besoins, trouver des partenaires auprès des institutions, des entreprises ou des acteurs locaux.

L’association agit dans deux lieux privilégiés, dont sont issus principalement les membres : Paris et Besançon et peut également se déplacer dans d’autres localités. 

L’association a créé officiellement en novembre 2017, mais ses acteurs œuvrent depuis 2010 au travers du café des pratiques. Les réalisations de l’arÊTE peuvent prendre des formes variées : un livre, un jeu, un espace aménagé, un film, un spectacle, des costumes, des corps en mouvements, un déploiement sur le territoire, un projets éducatif, des cartes, des plateformes numériques…  Chaque proposition s’ancre sur l’analyse d’un contexte particulier, invente un dispositif artistique, fabrique en intégrant du collectif puis s’ouvre et se diffuse vers un public plus large. Les quelques exemples suivants permettent de mettre en lumière les perspectives et la diversité des actions engagées, pour sculpter une nouvelle façon d’être au monde.

IMG_8811

La  « structure-sculpture », un concept inventé par l’arÊTE pour qualifier ses différentes interventions

La sculpture : Support culturel, elle crée un espace poétique et s’inscrit dans le champ artistique.

L’artiste est le maître d’œuvre, qui défend ardemment son point de vue.

Elle est le lieu d’une expérience esthétique et sensible, l’occasion de nous déplacer en dehors de nos habitudes, pour aiguiser notre perception du monde. Elle est pleine de vitalité et propice à la contemplation et au questionnement. Elle est le fruit de gestes spécifiques : façonner, modeler, assembler, concevoir, relier, coller, dupliquer, polir…Elle s’inscrit dans l’histoire de l’art, élargie aux pratiques contemporaines dans toutes leurs diversités.

La structure : Comme l’épine dorsale, elle est fondamentale. C’est la charpente à partir de laquelle des chemins différents se dessinent. Elle s’insère dans l’histoire en s’ancrant dans un territoire, en travaillant dans une logique durable. Elle est le lieu de différentes activités, elle a ses propres usages : support d’expériences, de jeux, de dégustations, de débats, de confrontations, de contemplation, de plaisir, de transmission de savoirs et de savoir-faire.

La sculpture-structure associe des acteurs et déploie des pratiques, pour concevoir un objet artistique et poétique, créateur de lien social et respectueux de l’environnement. 

Les ressources

L’arÊTE dispose, notamment, d’un four à céramique, d’une presse à gravure, d’un labo photo et d’un fond documentaire. Elle a les moyens de mettre en œuvre des pratiques sculpturales, graphiques, picturales, textiles, musicales, numériques ou culinaires.

Elle utilise la base des pratique dont elle utilise aussi les matériaux. La base est un espace ouvert à tous (professionnels de l’animation et particuliers) qui propose des déchets récupérés auprès des commerçants, des industriels, et des particuliers en vue d’être réutilisés pour des projets créatifs.

Elle s’entoure d’un réseau solide et divers, rassemblant aussi bien des personnalités du monde de l’art que des ouvriers artisans. 

En somme l’arÊTE est sans chichi, sans décor, essentielle car c’est une structure et, à travers la diversité de ses actions, elle résiste, car c’est une sculpture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s